Forteresse du Singe

Visite à Achung namdzong

 

Religion

A Chung gNam rDzong : Petit A, le Bastion du Ciel

Les falaises d'A Chung Namdzong et l'ermitage de  dPal gyi rDo rJeA Chung gNam rDzong se trouve sous la juridiction du gouvernement de gCan Tsha, dans la forêt du canton Khams Ra (Barrière du Monde), au bord du Fleuve Jaune, entouré de sommets déchiquetés ocre rouge.
De cette région vinrent les prêtres et les maitres de rituels qui officiaient dans le palais des empereurs des plus anciennes dynasties chinoise des Xia et des Shang.

Terre de contacts où se donne à l'Histoire du continent eurasiatique, depuis Babylone, conquise par les Perses, jusqu'à l'empire grec de Bactriane, et les Hans. Terres des K'iang, colonisées à l'aube de notre ère par les Xianbei (Sumpa). et les Azha (Tuyuhun), populations turco-mongoles venue de Mandchourie, cousins des Wei.
Terre où la peinture à la fresque atteignit les sommets de cet art associé à une statuaire monumentale. Puis, grand royaume du Minyag (Xixia), où les Tangguts déployèrent l'art précieux des thangkas, de la richesse, du faste et du luxueux pour tous, dont on retrouve des traces partout dans d'infimes détails.

Depuis les tout premiers temps du bouddhisme, on peut le supposer, vivent à A Chung rNam rdzong des hommes et de femmes qui ont consacrés leur existence à la religion, ermites, savants, et sages, dont la contemplation et l'étude des enseignements des grands maîtres bouddhistes de tous les temps sont les seules préoccupations. Au moment des persécutions religieuses dans leur pays, sous le règne de Langdarma au 10ème siècle, des sages venus de l'Himalaya et d'autres de la Chine des Tang se réfugièrent dans ces montagnes autrefois inaccessibles sauf après de grandes et nombreuses journées de marches et au milieu des déchaînement du ciel et du Fleuve.

Ce fut en ces temps troublés le refuge de la religion et les plus grands maîtres y méditèrent et y enseignèrent. Ce fut le foyer de renouveau du bouddhisme qui disparaissait alors en Inde. Outre les nombreux ermitages où méditent dans la solitude ceux qui le souhaitent, il y a aujourd'hui quatre monastères à A Chung gNam rDzong, parmi lesquels le monastère de nonnes, qui porte le nom de Ile où est diffusé l'Enseignement de la Méditation (bSam-gtan Chos 'phel gling).
Depuis le 12ème siècle, des grands maîtres sont toujours présents quelque part dans ce Bastion du Ciel, (gnam rdzong), qui se protège des démons de l'Ignorance. Constitué en monastère au 18ème siècle, il est un refuge pour environ 120 nonnes.

Brugter de Nyamo

Copyright 2001 ADEQ. Tous droits réservés.

retour à la page précédente